Le bien-être au travail : utopie ou réalité ?

Two women exercising stretching at desk in office.

Aller travailler dans une atmosphère de bien-être au bureau, ça vous fait rêver ? De plus en plus de sociétés ont pris conscience de l’importance de prendre soin de ses salariés, que ce soit sur un plan physique, mental, ou même alimentaire. La contrepartie attendue est une meilleure productivité de la part des collaborateurs. Mais est-ce réellement possible ? Plongeons dans l’univers des travailleurs heureux.

Le boum du bien-être au travail

Effet de mode ou réalité ? Toujours est-il que de plus en plus de sociétés, indépendamment de leur taille, ont réfléchi à ce qu’elles devaient faire pour que leurs salariés éprouvent du bien-être au travail. Cela part d’un constat simple : aujourd’hui, en France, 1 salarié sur 3 souffre de stress, et 1 sur 2 se sent épuisé en raison d’une surcharge de travail. Le burn-out n’est pas loin !

Au vu de ces chiffres, prendre soin de ses salariés devient une nécessité. En investissant dans des bureaux soigneusement décorés, des fauteuils confortables et des salles de pause comme tout le monde en rêverait, l’entreprise espère augmenter le taux de productivité de ses salariés, et surtout, leurs heures de présence dans les locaux.

Le bien-être au travail : de quoi s’agit-il ?

Il est difficile de dire ce qui peut procurer du bonheur et du bien-être aux salariés, car chacun est différent, et le niveau de satisfaction de chaque salarié reste personnel. Pour certains, le bien-être au travail sera d’avoir des locaux tout neufs et des bureaux confortables ; pour d’autres, ce sera d’avoir des fruits frais en libre-service et à volonté. Pour d’autres encore, ce sera le plaisir d’affronter son collègue au baby-foot ou à une partie de ping-pong. Alors que d’autres encore ne jureront que par le calme d’une pièce où ils peuvent faire la sieste.

Le coaching bien-être, nouvelle piste pour les entreprises

Le bien-être au travail, ça passe aussi par des séances de relaxation, de méditation, de sophrologie, ou pourquoi, pas, de rigologie. Vous savez, la nouvelle pratique qui permet de stimuler la joie de vivre en rigolant à gorge déployée. Les thérapeutes l’ont d’ailleurs bien compris, car de plus en plus proposent maintenant des séances au sein même des sociétés.

Des animations en dehors du bureau sont même possibles : une séance d’escape game, une journée entière à s’affronter en équipe autour de jeux divers, tels que la pétanque ou le parcours d’obstacles… Le but de tous ces coachings est de fédérer les employés, et leur donner envie de se surpasser pour réussir.

Le bonheur au travail est-il possible ?

Oui ! Comme disait Confucius : « Choisissez un métier que vous aimez et vous n’aurez plus à travailler un seul jour de votre vie ». Bien entendu, nous partons du postulat que le salarié aime le travail qu’il exerce. Le bonheur et le bien-être au travail peuvent être accentués par diverses choses mises en place par l’employeur, mais il est avant tout un état d’esprit.

En effet, un individu bougon et négatif le restera, même si vous lui présentez les meilleures conditions de travail possibles. S’il refuse de se remettre en question et continue de voir le verre à moitié vide, il sera toujours un frein à lui-même pour éprouver du bonheur au travail.

Des salariés chouchoutés

Si vous êtes employeur, penchez-vous sur la question de ce que vous pourriez faire pour rendre la vie de vos salariés au travail plus harmonieuse et plus heureuse. Car tous ces petits plus qui font la différence vous promettent de beaux résultats. Vous aurez la satisfaction de diminuer le turn-over, et vous réussirez à garder vos employés les plus talentueux !

Discutons-en sur le forum