Accueilbien-être au travailComment rester motivé dans un travail qu’on n’aime pas ? 

Comment rester motivé dans un travail qu’on n’aime pas ? 

-

Comment se motiver au travail lorsqu’on n’aime pas son métier ? Que faire pour trouver la force pour quitter le lit très tôt le matin pour aller travailler ? Lorsqu’on se sent mal, il pourrait être plus simple de manifester sa volonté claire et sans ambigüité de démissionner et d’aller voir si la situation est meilleure ailleurs. En tout état de cause, cela ne permet pas de s’accomplir en tant qu’être social et en tant qu’individu. Quand la motivation n’est plus là, c’est qu’il y a des mises au point à faire, mais lesquelles ? 

Comprendre d’abord les raisons de ce qui vous arrive

Lorsque le besoin d’apporter un changement se fait sentir, même fondamental soit-il, tout d’abord, il est mieux de poser les bonnes questions. Un diagnostic des causes de démotivation devra précéder toute action. Même si c’est délicat, vous devez agir avec audace et assurance pour comprendre la racine du mal. Pratiquement, décelez les causes profondes de ce qui vous conduit à ne plus être motivé, puis découvrez les solutions idéales à votre problème. 

Avoir confiance en ses capacités pour se motiver 

Chacun dispose de toutes ses forces de caractère, lesquelles caractérisent sa propre personnalité. Celles-ci doivent être identifiées pour que chaque individu fasse en sorte de s’appuyer dessus dans la vie de tous les jours pour se motiver. Elles constituent les composantes positives de la personnalité humaine et lorsqu’on en a conscience, l’on a plus de sentiment d’assurance en ses capacités. Dans une psychologie et une société de nos jours, il est crucial de se focaliser sur ses points forts pour mieux saisir ses modes de fonctionnement. 

Ainsi, si on compte sur ses forces, cela exige moins d’effort et un minimum d’énergie que si l’on s’engage à rendre ses faiblesses moins handicapantes. 

Accorder une importance au repos 

Être motivé est d’abord une question d’énergie. De ce point de vue, le manque de motivation accompagne le manque d’énergie. Pour cela, il faut tenir compte de trois choses suivantes pour optimiser la motivation : les vacances, le sommeil et les pauses. 

En moyenne, un sommeil de sept à huit heures par nuit est essentiel pour la santé. Certes, chacun a ses propres besoins en matière de durée de sommeil, pourtant, l’important est de dormir suffisamment et d’adopter une routine. Une pause de cinq minutes toutes les vingt-cinq minutes peut être utile pour la meilleure gestion de son énergie dans la vie normale de tous les jours. Cela améliore ainsi son niveau de motivation. Une fatigue continuelle entraine la démotivation au travail. En fait, c’est, parfois, le signe qu’on a un réel besoin de vacances. Un repos de plusieurs jours est en effet important pour qu’on reste motivé à long terme. 

Le développement de nouvelles compétences : une bouffée d’oxygène pour se motiver

Avez-vous l’impression d’être bloqué dans la vie professionnelle et que la motivation n’est plus au rendez-vous ? Si c’est le cas, développer de nouvelles compétences est le moyen idéal pour vous motiver. Demandez des conseils auprès du Service de formation ou des Ressources humaines de votre entreprise pour avoir plus d’informations sur ce que vous souhaiteriez apprendre ou perfectionner. 

DERNIERS ARTICLES

Comment améliorer la qualité de vie au travail ?

La QVT ou qualité de vie au travail occupe une place importante dans la mise en œuvre des stratégies de développement d’une entreprise. Dans...