Accueilbien-être au travailLa semaine de quatre jours pour travailler plus

La semaine de quatre jours pour travailler plus

-

Certainement, chacun a voulu avoir une journée pour soi au beau milieu de la semaine, ou partir en weekend hors de chez soi le jeudi soir. En réalité, la semaine de quatre jours le permet. Pourtant, opter pour ce rythme de travail, c’est d’avoir en foi en la fameuse maxime : la qualité vaut mieux que la quantité. En d’autres mots, moins de jours ouvrés, mais plus de rendement pour l’entreprise, voilà l’essence même de cette nouvelle tendance. 

La semaine de quatre jours : qu’est-ce que c’est ?

La semaine de quatre jours, comme son nom l’indique, consiste à effectuer une semaine de travail en quatre jours. Contrairement au système actuel, adopté par la presque totalité des entreprises françaises, qui consiste à exécuter leurs activités professionnelles cinq jours toutes les semaines, ce nouveau rythme de travail permet de répartir son temps de travail sur quatre jours ouvrables. La semaine est alors aérée de la sorte : trois jours de repos et quatre jours de travail. Ce nouveau système permet à chaque entreprise de fonder ses activités sur la qualité de travail réalisé que sur le nombre d’heures de travail fournies.  

En France, « Travailler moins pour mieux vivre » n’est pas pour le moment au programme du gouvernement. Ce dernier soutient plutôt le pouvoir d’achat par la monétisation des RTT (Réduction du temps de travail) et par la défiscalisation des heures supplémentaires. Pourtant, ce nouveau rythme de travail offre de nouvelles perspectives : accroissement de la productivité, une baisse de taux d’absentéisme, une meilleure organisation, une grande motivation… 

 La semaine de quatre jours améliore-t-elle la productivité ?

Une hausse de la productivité et de la performance

Il a été prouvé, à partir des résultats de nombreuses études, que le fait d’accomplir les tâches en quatre jours améliore la concentration des travailleurs. Ce qui accroit ainsi leur productivité et leur performance. 

Les salariés heureux sont plus productifs

Ce nouveau système s’inscrit pleinement dans cet état d’esprit. Plusieurs études prouvent cette affirmation. En effet, en 2015, l’Université de Warwick, au Royaume-Uni, a démontré que cet état d’esprit entraine l’augmentation de la productivité de 12 %. Les salariés insatisfaits sont 10 % moins productifs que les salariés heureux. Selon les résultats des études réalisées par Harvard/MIT, les employés heureux sont six fois moins absents, deux fois moins malades et 31 % plus productifs. 

Une baisse du taux d’absentéisme 

Compte tenu de ces conditions de travail optimales, les salariés ressentent de plaisir à occuper leur poste de travail. Cela diminue le taux d’absentéisme. 

Une meilleure organisation 

Les travailleurs doivent mettre en place une nouvelle organisation et accorder la priorité à leurs tâches et démontrer ainsi leur autonomie. Dès le début de la semaine, ils doivent supprimer les tâches futiles, en favorisant celles qui comptent, et cela, afin de gagner en efficacité. 

Une plus grande motivation

La semaine de quatre jours crée une plus grande motivation chez les travailleurs. Avec un weekend de trois jours qui les attend, ils accomplissent leur travail dans le temps et avec beaucoup de motivation pour pouvoir partir avec la conscience tranquille. 

Discutons-en sur le forum

Sources : 

https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-carriere/faut-il-envisager-la-semaine-de-4-jours-en-entreprise

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/09/06/la-semaine-de-quatre-jours-pour-travailler-plus_6140351_3232.html

DERNIERS ARTICLES

Comment améliorer la qualité de vie au travail ?

La QVT ou qualité de vie au travail occupe une place importante dans la mise en œuvre des stratégies de développement d’une entreprise. Dans...