AccueilSécuritéRisques professionelsRisque professionnel : comment les prévenir ?

Risque professionnel : comment les prévenir ?

-

Les risques professionnels peuvent être de différentes natures : chute, brûlure… Ils peuvent être sans conséquences graves comme peuvent être dangereux pour la santé des salariés. Il est de sa responsabilité, en tant qu’employeur, de bien connaître les dangers professionnels liés à ces risques pour mieux les prévenir. Que faire pour limiter ces dangers sur la santé des salariés ? L’employeur doit se conformer aux obligations légales pour prévenir ou encore réduire ces risques. 

Quels sont les différents risques professionnels ?

Les risques professionnels peuvent provenir de l’usage de produits chimiques, d’une mauvaise façon de tenir son corps ou encore d’une activité mal maîtrisée. Ils peuvent être les causes de maladies, de dégâts corporels ou encore des dommages psychologiques et leurs effets peuvent être imminents. Les natures de risques professionnels sont nombreuses selon l’activité de l’entreprise : 

  • Chimiques : exposition à des produits dangereux, qui peuvent être gazeux, chimiques. Ces produits être aussi toxiques, mutagènes, cancérigènes, allergisants, irritants ; 
  • biologiques : exposition à des agents susceptibles de provoquer une allergie par piqûre, ou infectieux. Les risques liés à la morsure et à l’inhalation des poussières de fibres minérales naturelles… 
  • mécaniques : projections, perforations, écrasements, heurts, contraintes articulaires ou pastorales, gestes itératifs ;  
  • psychologiques : stress, agression verbale ou physique, harcèlement sexuel ou moral, charges extrêmes ; 
  • radiologiques : rayonnement électromécanique ou laser, radiations ionisantes ;
  • physiques : explosion, incendie, intempéries, niveau sonore, vibrations, mauvaise qualité de l’air, niveau d’éclairement. 

Bon à savoir : Nous prenons un exemple pour bien distinguer les termes « risque » et « danger  ». Une substance peut être dangereuse, mais les risques associés à son usage peuvent être limités. En effet, si vous prenez des mesures de précautions comme le port d’un masque ou des gants, vous limitez le risque de dommages. On définit le risque comme une probabilité. Celle-ci est moindre du moment que vous mettez en œuvre des mesures de prévention relatives à un danger reconnu. 

Quelles sont les conséquences liées aux risques professionnels ?

Certes, l’ensemble des mesures prises pour limiter le risque professionnel a été bien conçu. Pourtant, de nouveaux risques professionnels apparaissent comme ceux liés à la radioactivité, aux perturbateurs, à la radioactivité et aux pesticides. En réalité, on peut classer en deux grandes catégories, les conséquences associées à tous ces risques : 

  • Les accidents survenus, imprévus et non souhaités, dans le cadre de l’exercice d’une profession ; 
  • les maladies professionnelles : ce sont les conséquences survenues à la suite de l’exposition régulière et/ou plus ou moins longue d’un travailleur. 

Celles-ci englobent : 

  • Les différentes affections comme les affections cutanées (les ulcérations, les tumeurs, les éruptions) et respiratoires (aiguës ou chroniques) ; 
  • les affections ostéo-articulaires ; 
  • les TMS ;  
  • les cancers professionnels ; 
  • les maladies infectieuses telles que le tétanos, la COVID-19… 

Les mesures de prévention des risques professionnels

L’ensemble des dispositions établies pour garantir la santé et la sécurité des salariés, constitue le fondement de la prévention des risques professionnels. Selon le code du travail, l’employeur doit mettre en place des mesures nécessaires pour en assurer. L’Article L.4121-2 du code du travail stipule les principes généraux mis en œuvre pour entreprendre toute démarche de prévention des risques professionnels.

DERNIERS ARTICLES

Comment améliorer la qualité de vie au travail ?

La QVT ou qualité de vie au travail occupe une place importante dans la mise en œuvre des stratégies de développement d’une entreprise. Dans...