AccueilSécuritéRisques professionelsTravail en hauteur : équipements et conseils de sécurité

Travail en hauteur : équipements et conseils de sécurité

-

En France, la chute en hauteur est l’une des principales causes de mortalité au travail. Dans ce sens, la DGT (Direction Générale du Travail) a recensé, au premier trimestre de 2022, 213 accidents de travail, liés à une chute en hauteur, dont 23 mortels. En conséquence, il est important de se conformer à toutes les règlementations en vigueur et d’utiliser les équipements de protections nécessaires pour travailler en hauteur en toute sécurité. 

Le travail en hauteur 

Jusqu’en 2004, le travail en hauteur désignait l’activité réalisée à des postes qui se situent à une hauteur de plus de trois mètres. Désormais, cette notion n’est plus valable, la mise en œuvre des mesures de prévention des risques est légalement obligatoire, quelle que soit la hauteur de l’activité. 

Les cadres ou contextes à l’origine des chutes de hauteur 

Dans la majorité des cas, les chutes peuvent arriver depuis : 

  • des pylônes ou d’autres dispositifs de travail en hauteur tels qu’échafaudages… ;
  • des terrasses de bâtiments, des charpentes, des toitures ; 
  • des équipements d’accès à des endroits en surélévation tels que passerelles, escaliers, échelles…  

Les personnes qui travaillent tout près d’une falaise, d’une fouille ou d’une tranchée s’exposent aux mêmes risques. L’on constate qu’annuellement, plusieurs chutes, causant ainsi des accidents du travail, surviennent depuis des escabeaux et des échelles, bien que celles-ci ne soient pas sans danger. 

Comment prévenir les risques de chute en hauteur ?

La démarche de prévention des risques des chutes en hauteur doit être intervenue en amont possible de l’entreprise et mise en œuvre : 

  • Au moment de la conception des équipements utilisés pour le travail ou d’un ouvrage ; 
  • lors de l’analyse des obligations des postes de travail ; 
  • au cours de l’analyse de chaque étape décrite par le mode opératoire sur les travaux de maintenance ou d’installation. 

Les dispositions du Code du travail exigent que chaque employeur instaure les procédures d’évaluation des risques. Celles-ci requirent la mise en place d’un ensemble de mesures de prévention appropriées, permettant aux employés de travailler en hauteur en toute sécurité. L’implication de nombreux acteurs (utilisateurs, concepteurs des équipements…) est indispensable pour aboutir à des solutions appropriées. Les évaluations des risques liées à la situation de travail réalisées par les élus du CSE-CSSR lors des visites d’inspections doivent être écrites dans le DUERP

Les équipements de sécurité pour protéger le travailleur contre les chutes de hauteur

Le harnais de sécurité

Cet équipement assure la sécurité du travailleur en hauteur. Un harnais normé est composé des boucles de réglages, d’un accrochage au niveau du ventre ou du sternum et d’une paire de cuissardes. L’usage de la ceinture est facultatif. 

La longe de maintien

Cet équipement comprend une sangle qui lie le travailleur à un point d’ancrage. Il est à noter que l’exposition de cet équipement aux produits chimiques peut nuire à son bon fonctionnement et ne garantit pas par conséquent la sécurité de son utilisateur. 

Le trépied de levage

Bien que ce dispositif soit conçu pour lever des charges, certains modèles sont utilisés comme systèmes d’ancrage pour assurer la sécurité du travailleur en hauteur. Lors de l’intervention, la vérification de la hauteur du trépied et les points d’ancrage est fortement recommandée. 

L’échafaudage  

Cet équipement de travail comprend des éléments montés temporairement pour élaborer des postes de travail en hauteur et pour y accéder. L’échafaudage permet également de transporter les matériaux et les produits indispensables à l’exécution des travaux. Il doit répondre à certaines règles de conception

Napo dans… Le travail en hauteur  Video de l’INRS

Discutons-en sur le forum

DERNIERS ARTICLES

La réforme des retraites

L’exécutif souhaite aller plus vite dans la mise en application de la réforme des retraites en 2023. Cette dernière est présentée en conseil des...