AccueilEmploiUne indemnité carburant de 100 euros aux salariés les plus modestes

Une indemnité carburant de 100 euros aux salariés les plus modestes

-

Une indemnité carburant 2023 de cent euros est débloquée à compter du janvier et pour l’ensemble de cette année. Celle-ci s’applique aux dix millions de salariés français, c’est-à-dire aux 50 % des ménages les plus modestes, ayant besoin de leurs voitures pour se rendre au travail. Cette somme est allouée par l’État pour faire face à la hausse des prix du pétrole. Elle représente un budget d’un milliard d’euros. En moyenne, c’est l’équivalent d’une économie de 10 centimes d’euros par litre de carburant pour douze-mille kilomètres parcourus au cours de l’année. Cette indemnité sera versée à compter du janvier 2023. 

Pourquoi cette indemnité est-elle plus ciblée ? 

Cette nouvelle indemnité est plus ciblée : elle est destinée aux 10 millions de salariés les plus modestes. La raison évoquée par l’exécutif est que l’on ne peut pas se payer une ristourne à vie. Sur ce point, le montant de la ristourne carburant sur l’année 2022 s’élevait à 8 milliards d’euros : l’équivalent du budget annuel du ministère de la Justice. Cette nouvelle mesure coûte au moins un milliard d’euros. 

Les ristournes de 10 centimes sur le carburant a pris fin le 01 janvier 2023, et ce nouveau dispositif, plus ciblé sur les salariés, entrera en vigueur le 16 janvier. 

Qui sont les personnes ou les salariés qui auront droit à cette nouvelle aide ?

Ceux qui ont un revenu fiscal de référence par part, ne dépassant pas 14 700 euros sur l’année 2021 et les personnes qui disposent d’une voiture peuvent faire la demande. Pour une personne seule, cela correspond, plus précisément, à un revenu net par mois, inférieur à 1314 euros, 3 285 euros pour un couple ou une personne seule avec un enfant, 3 941 euros avec deux enfants et 5 255 euros avec trois enfants. La somme de 100 euros est versée, non par foyer, mais plutôt par personne. Un couple pourra donc percevoir deux cents euros. Ce dispositif ne concerne ni les chômeurs ni les retraités. Les chômeurs qui doivent se déplacer pour trouver un travail, de leur côté, pourront demander des aides auprès du Pôle emploi. 

Les types de véhicules concernés par ce dispositif d’aide  

Cette indemnité s’applique aux deux-roues et aux voitures électriques ou thermiques, utilisés dans un cadre professionnel, en incluant les parcours « domicile-travail ». En revanche, les véhicules agricoles, les poids lourds, les véhicules gyroscopiques, les trottinettes électriques ainsi que les véhicules de service ou de fonction dont les frais de carburant sont à la charge de l’employeur sont exclus de cette indemnité carburant 2023.  

Qu’en est-il de la procédure de demande ? 

Les personnes ou les salariés concernés devront aller sur le site impots.gouv.fr pour faire la demande à l’aide d’un formulaire, entre le 16 janvier et le 28 février 2023, y saisir leur plaque d’immatriculation et leur numéro fiscal. Ce formulaire est disponible sur le site impots.gouv. Par la suite, ils devront compléter une déclaration sur l’honneur. Celle-ci montre  plus précisément qu’ils ont besoin de leur voiture pour se rendre au travail afin de toucher la somme de 100 euros sur leurs comptes bancaires en une fois et sans démarche additionnelle.   

Discutons-en sur le forum

DERNIERS ARTICLES

La réforme des retraites

L’exécutif souhaite aller plus vite dans la mise en application de la réforme des retraites en 2023. Cette dernière est présentée en conseil des...