AccueilSécuritéPréventionSécurité au travail : la commande bimanuelle

Sécurité au travail : la commande bimanuelle

-

L’achat d’engins lourds, pour une entreprise, requiert de la technique et une maintenance de qualité. Un tel équipement doit bénéficier d’un maximum de garanties pour assurer la sécurité des techniciens. Il existe certaines dispositions réglementaires pour ces machines. Fabricant, revendeur et manipulateur sont tenus de suivre les règles de conception et de construction de cette machine. Ces engins classés « dangereux » sont listés dans le code de travail via les procédures CE. Parmi les démarches de certification des machines dangereuses, l’utilisation de la commande bimanuelle est bien précisée. 

C’est quoi la commande bimanuelle ?

Il s’agit d’un dispositif de protection qu’une machine (lourde ou dangereuse) doit remplir. L’utilisateur devrait le manipuler d’une manière continue grâce à ces deux mains. La mise en place de ce système de sécurité protège contre les éventuels risques lors des travaux sur la machine. 

Comment fonctionne la commande bimanuelle ?

  • Les leviers ou boutons bimanuels doivent se trouver dans le système de commande de la machine. La disposition des boutons au niveau du boîtier doit en effet être appropriée au contrôle à deux mains.
  • Le démarrage de l’engin se fait à partir de deux boutons. Seul le maintien de la pression sur ces derniers (simultanément et selon un intervalle de temps bien calculé) donnera l’ordre de commande.
  • La commande bimanuelle doit être placée hors « zone à risque » 
  • Le relâchement de la pression sur l’un des deux boutons entraîne l’interruption d’un cycle classé de dangereux. Le redémarrage d’un cycle ne s’effectue qu’après la réactivation des deux boutons.
  • L’usage du dispositif nécessite de la dextérité. L’opérateur est tenu de maintenir la pression avec ses deux mains (ne pas le faire avec une seule main ou le manipuler avec d’autres outils de substitution) 
  • On doit utiliser une boîte protectrice de la commande de bord. Il s’agit d’une précaution en cas de démarrage accidentel de la machine ou mouvement involontaire.

Quelles sont ses limites de protection ?

Bien que sa vocation principale étant la protection de l’opérateur, la commande bimanuelle présente des limites. En effet, elle ne peut assurer que le travail en zone frontale de la machine. En cas de plusieurs activateurs (travailleurs), la machine doit comporter un certain nombre de tableaux. Sinon, l’objectif de sécurisation ne sera pas atteint. 

Que dit la loi concernant les conditions d’usage et de vente de ce type de machines ?

  • Procédures de réglementations concernant les outils et engins de travail :
  • Article R. 4312-1 : règles et techniques pour les équipements de travail.
  • Article R. 4313-59 et article R. 4313-61 : règles de conformité des machines et équipements (déclaration et remarque CE).
  • Loi sur la commande bimanuelle :
  • Article R.4313-52 : procédure concernant l’autocertification CE du dispositif de commande.

Article R. 4313-53 : procédure pour l’examen CE sur les commandes bimanuelles.

DERNIERS ARTICLES

Comment améliorer la qualité de vie au travail ?

La QVT ou qualité de vie au travail occupe une place importante dans la mise en œuvre des stratégies de développement d’une entreprise. Dans...