Homebien-être au travailLe sport en entreprise : un outil managérial efficace

Le sport en entreprise : un outil managérial efficace

-

Le sport en entreprise est un facteur du bien-être et ses bienfaits sont reconnus. D’après les résultats issus d’une étude, un employé qui pratique au moins trente minutes d’activité quotidiennement gagne 12 % en productivité que ses collègues sédentaires. Que dit la loi sur cette nouvelle tendance ? Voici une analyse sur ce phénomène aux multiples bénéfices tant pour employeurs que pour les salariés. 

Le sport en entreprise : qu’est-ce que c’est ?

 Le sport dans le milieu professionnel se présente sous différentes formes. Au sens large, le concept fait référence à la pratique d’un sport au sein de l’organisation ainsi qu’aux activités sportives organisées en dehors de l’entreprise.

Il peut désigner des séances en groupe qui sont animées par un intervenant extérieur sur le lieu de travail des salariés. Par exemple, les séances de yoga pendant la pause déjeuner sont très prisées. Il s’agit également de la mise à disposition d’équipements sportifs dans les locaux de l’entreprise, principalement la création d’un site sportif ou d’une salle de sport dédiée aux salariés. 

Le sport en entreprise est aussi l’inscription collective à des manifestations sportives (marathons, sports…) ou l’organisation des compétitions inter-entreprises (tournois de volley-ball, de tennis de table…). Enfin, il peut s’agir d’une contribution financière de l’employeur aux activités physiques de l’employeur et de sa famille : remboursement d’une partie d’un abonnement de sport, tarifs préférentiels… Le sport en entreprise est aussi un outil de management efficace. Sa pratique est ludique et aide en outre à lutter contre le stress. De même, les disciplines collectives développent la cohésion d’équipe et contribuent à une meilleure collaboration.

Le sport en entreprise : quels bénéfices pour le salarié et l’entreprise ?

Selon les statistiques publiées par le « Baromètre Vitalité Sport & Entreprise » en 2018, 10 % des managers et salariés français pratiquent le sport au sein de l’entreprise. Les bénéfices pour les participants sont nombreux : prévention des TMS, meilleure forme corporelle, réduction du stress, amélioration de la productivité et de la concentration… 

L’organisation d’activités de groupe renforce également les relations entre collègues et favorise la cohésion et le travail d’équipe. Cette amélioration du climat social de l’entreprise profite aussi aux employeurs dans une dynamique « gagnant-gagnant ».

Un investissement gagnant-gagnant 

Les bénéfices sur la performance de l’entreprise et le bien-être des salariés sont multiples, c’est un véritable échange gagnant-gagnant qui se cache derrière le sport.

Du côté des salariés :

  • meilleure gestion du stress ;  
  • meilleur équilibre travail/vie personnelle.

Pour les employeurs : 

  • Amélioration de l’esprit d’équipe entre les employés, de la productivité et de l’image externe de l’entreprise;
  • baisse de l’absentéisme et du risque de TMS ; 
  • développement de la marque employeur (notamment auprès des jeunes générations très sensibles à cette pratique)

On assiste ainsi à une réelle convergence entre les buts de l’entreprise et le bien-être des salariés.  

La réglementation du sport en entreprise : responsabilité et cadre juridique

Il convient de rappeler que le cadre légal général s’applique toujours de la pratique du sport dans les locaux de l’entreprise. La législation en vigueur dans l’article L. 4121-1 du Code du travail stipule que la mise en place des mesures adéquates pour assurer la sécurité physique et mentale des travailleurs est l’obligation de l’employeur. 

Les obligations des employeurs au titre du Code du sport consistent notamment à : 

  • permettre un accès rapide aux trousses de secours et aux outils de communication en cas d’accident ; 
  • afficher l’organisation interne de secours, une copie de l’assurance responsabilité civile de l’exploitant et des titres et des diplômes des encadreurs, des enseignants et des animateurs. 

Discutons-en sur le forum

les plus lus

Problèmes des retraites en 2022

Dans la vie professionnelle, après un certain nombre d’années de services dans une entreprise privée ou dans le service public, une personne est autorisée...